Un seul mot d'ordre: vous écoutez ce que vous voulez, mais éduquez vous un peu ! Retrouvez aussi les Surfeurs Du Divan sur http://ls2d.free.fr/ et sur http://www.myspace.com/lessurfeursdudivan.

Plonger dans nos archives sur http://ls2d.free.fr/archivessonores.html






vendredi 4 octobre 2013

 
Group Rhoda
Out of time - Out of touch
Night school - 2012
 
Un disque qui ressuscite les âmes tourmentées de la new wave early 80's, celles qui se noyaient dans la froidure et la grisaille d'un début de décennie qui n'annonçait décidemment rien de bon, qui se trémoussaient sur des rythmiques froides et désincarnées et dont le spleen sans limite infectait tout ce qu'il touchait, des voix enfantines déjà mortes aux textures sonores baignées d'échos mortifères. On est très proche des Young Marble Giants, ce groupe qui n'en finit pas d'être inaccessible, et dont on croyait qu'il serait sans descendance. On se trompait.
 

jeudi 3 octobre 2013

 
Oliver Huntemann
Paranoia
Ideal Audio - 2011
 
A l'heure où l'électro dancefloor se muscle à coup de basses sursaturées et de beats énormes façon déluge de feu blitzkrieg, à l'heure où les Kavinsky et autres productions d'Ed Banger ou Boys Noize Records semblent produire à la chaine du son recyclant allégrement tous les clichés associés auparavant à l'attitude et à l'énergie rock et punk (et qui ne s'écoutera, pour en maximaliser les effets telluriques, uniquement sur iphone, autoradio et tout autre environnement cloitré), il est agréable de revenir à un son déjà old-school, volontairement dénué d'éclats tapageurs, qui refuse de prendre l'auditeur en otage en lui bombardant les oreilles histoire de laminer un cerveau qui, pour le coup, ne sera plus à même de considérer l'inanité de la chose. Voici donc le 4ème album d'un producteur qu'on suit depuis longtemps, et encore une fois, comme au football, ce sont les allemands qui gagnent à la fin.
 

lundi 30 septembre 2013


Slowdive
Pygmalion
Creation - 1995

Back to the 90's avec l'ultime album de Slowdive, fièr représentant du shoegazing, courant musical qui associait mur du son et mélodie éthérée, et qui essaima par la suite ses graines référentielles dans d'autres genres musicaux, tel le post-rock via un label comme Kranky et des formations à la Bowery Electric. 18 ans après, l'émotion reste intacte, comme quoi la douceur n'est pas forcément synonyme de mièvrerie mais bien le plus sûr trajet qui mène à l'apothéose de la félicité.
 

samedi 28 septembre 2013

 
Electro BPM 120 Vol. 1
Mixed by LS2D aka Les Surfeurs Du Divan
 
Genre: Electro
Bpm: 120
Vol: 01
 
Après quelques mois de pause, retour aux affaires pour les Surfeurs Du Divan avec un mix résolument dancefloor afin d' aborder la rentrée sous les meilleurs auspices.
 

 
 
Play List:

Replica - Transmission
Pom Pom - Untitled
Andrè Kraml - dirty fingernails
Yas - Get It Right (Heartbreak's Heart Of Q Mix - Mirwais Edit)
Miss Kittin - Batbox
Shit Robot - I found love
Alden Tyrell - Hills of Honolulu
Dj Hell - Hell's kitchen
SCSI-9 - Autumn love
Gold Panda - Vanilla minus
Data - Blood theme
Justice - DVNO
The Subs - From dusk till dawn

vendredi 19 juillet 2013


Moritz Von Oswald Trio
live in New York
Honest Jon's records - 2010
 
Max Loderbaueur, Vladislav Delay et Moritz Von Oswald. 3 têtes pensantes de la techno sphère réunies pour produire le son de demain, celui qui officialise enfin le mariage entre le dancefloor et les laboratoires de recherche. Le premier s'est fait connaître avec le projet ambient sun electric ainsi que sa collaboration avec Ricardo Villalobos pour les remixes issus du catalogue ECM, le second est finlandais et opère dans le minimalisme electronica le plus épuré et splendide possible, le troisième n'est autre que le plus légendaire des producteurs berlinois, créateur d'un dub à la fois techno et minimal au sein de Maurizio, Rhythm & Sound et Basic Channel.
Entre le groove insidieux en arrière-plan et la matière sonore déstructurée au premier, l'auditeur se perdra avec délice dans les méandres d'un son qui convoque autant le jazz, les percussions aléatoires, Steve Reich, le dub et le minimal berlinois.
 

mercredi 17 juillet 2013


LS2D VS. DATA: CONTRE PROGRAMMATION 25 MAI 2013

Concassage d'électro truc, de post machin chose et de kraut bidule dans l'antre de Data le 25 mai dernier rue des bons enfants à Marseille. Pour ceux qui ont eu le malheur de ne pas y être, séance de rattrapage.

Link

Playlist:
Laurent Garnier - Pay TV
Kreidler - Reflectuum
Brooks - Red tape
Aufgang - 3 vitesses
Terre Thaemlitz - Class (mule edit)
Etienne Jaumet - For falling asleep
Etienne Jaumet - Through the strata
Etienne Jaumet - Entropy
To rococo rot - Autonachmittag
Jason Edwards - Sun melt
Seefeel - Industrious
Appliance - FLF
Chloe - How to arrange
To rococo rot - Dahlem
Mogwai - Auto rock (Errors rmx)
Pan American & Komet - The passage
Cologne Tape - Render 4



mardi 9 juillet 2013



V/A
100 jahre einsamkeit
Markus Detmer plays Staubgold
Staubgold - 2010
 
Crée en 1998 à Cologne (depuis 2011 à Perpignan) par le musicien et journaliste Markus Detmer, Staubgold navigue à vue entre la techno-sphère non dancefloor et les sons organiques les plus aventureux. Du krautrock de Faust à l'électro post-pop de To Rococo Rot en passant par le collectif free Kammerflimmer, bien malin celui qui pourrait tracer de grandes lignes résumant l'esthétique globale du label. Les néophytes se laisseront guider par le maître des lieux himself, piochant dans son catalogue pour un mix d'une rare cohérence et surfant sur une expérimentation sonore ludique et protéiforme.
 

lundi 8 juillet 2013

Bird Show - Lightning ghost (Kranky, 2006)


Bird Show
lightning ghost
Kranky - 2006
 
Langueurs drones psychédéliques et harmonies vocales pop baignant dans l'hypnotisme et le répétitif suisse des regrettés et inoubliables Velma, voilà un gentil préambule qui devrait chatouiller vos oreilles toujours à la recherche d'excitations sonores. Il y a aussi des bandes à l'envers, quelques clochettes et bruits d'animaux nocturnes et aquatiques, un son en direct de l'intra zone de nos sociétés corrompues, avec cette sensation tenace que les formats musicaux se doivent d'être abattus pour enfin accéder à une forme de beauté trop longtemps refoulée. Enfin, est-il encore besoin de présenter la maison mère de cette pépite, Kranky, haut lieu d'un rock aventureux post machin chose qui, il y a quinze ans déjà, tenait la dragée haute au Chicago de Thrill Jockey, imposant les premiers Labradford, Bowery electric, Jessamine et Stars of the Lid, apothéose de la félicité et dont Ben Vida, l'homme orchestre de Bird Show, trouve naturellement sa place.
 

mardi 2 juillet 2013

Moholy-Nagy - Like mirage (Temporary resience limited, 2011)


Moholy-Nagy
like mirage
Temporary Residence Limited - 2011

Post-Rock à l'ancienne pour ce super-groupe à cheval entre Berlin et San Francisco, avec des membres de Tarentel, The Alps, The Drift et Lazarus. Beaucoup de planeries et d'ambient psychédélique au service de longs développements instrumentaux, un peu comme si la kosmische Muzik de la Ruhr des 70's trouvait un nouvel écrin dans la baie embrumée  de Frisco. Les anciens se souviendront des mythiques Füxa et jetteront un œil émerveillé sur le catalogue du label Temporary Residence Limited, antre de l'aventure sonore et ennemi des sentiers battus.
 

dimanche 21 avril 2013



Rubin Steiner
discipline in anarchy
Platinum - 2012
 
Après des débuts tonitruants du coté d'une électro bricolo à base de jazz, de culture hip-hop et de samples issus de sa gargantuesque discothèque, le tourangeau Frederik Landier a depuis durci son son en direction des dancefloors avec plus de guitares, de synthés vintage et d'abrasivités sonores en tout genre, et s'est ouvert de manière générale à des influences plus expérimentales, notamment du coté du Krautrock. Sa formule a abouti à des tueries groovy qui lorgne à la fois vers le disco et le post-punk, réalisant ainsi le fantasme ultime pour bien des auditeurs que nous sommes, celui de faire danser intelligemment.

jeudi 18 avril 2013



Roger Roger
call him roger
Vadim - 2005


Roger Roger
chappell mood music vol. 23
Chappell - 1969

Voici le parcours typique d'un musicien de Library music, créateur de musique d'ambiance en collaboration avec Nino Nardini) aux relents jazz, exotica et  easy listening. Chef d'orchestre et collaborateur de Maurice Chevalier, Edith Piaf ou Charles Trenet dans les 50's, il compose aussi pour la TV et la radio puis s'intéresse à l'électronique sous pseudo Cecil Leuter. Ses qualités de mélodiste et d'expérimentateur sonore ont fait de lui une valeur sûre de l'illustration musicale comme le prouve ces deux albums légers et groovy à souhait.
 

mercredi 17 avril 2013



Matt Elliott
the broken man
Ici d'ailleurs - 2012
 
L'homme a définitivement abandonné le chaos des machines avec son Third Eye Foundation pour un folk austère, décharné et magnifique. Suite à la trilogie songs,  voici ce nouvel album mixé par Yann Tiersen sous influence Europe de l'Est dans la brume et voix fantômatiques. Ceci dit, on y trouve aussi des sonorité espagnoles qui réchauffent un peu l'ensemble mais l'ambiance générale est tout de même à la fin du monde.
 

lundi 15 avril 2013


Bertrand Burgalat
chéri B.B
Tricatel - 2007
 
Burgalat incarne la lounge attitude typique des 60's en produisant une pop à la fois légère et luxuriante, tout en richesse harmonique et en trouvailles sonores. Il sait aussi s'entourer, comme le prouve son duo avec Robert Wyatt pour l'un des sommets de l'album. Avec son label Tricatel, il a réussi à marier tradition et modernité pour des résultats exemplaires (notamment pour AS Dragon ou Michel Houellebecq) et son très relatif succès n'est qu'un scandale de plus dans le paysage sonore de notre beau pays.
 

samedi 13 avril 2013


Brigitte Fontaine
est...
Saravah - 1968

A l'heure de la sortie du nouvel album de Carla Bruni, il est de bon ton de se remémorer que la chanson française a pu produire à une certaine époque ce genre de disques. No comment.
 

vendredi 12 avril 2013


 
The Bongolian
bongos for beatniks
Blow up - 2011
 
Des albums actuels qui tentent de retrouver l'esprit du rare groove des 60's, à base de grooves acides, d'orgues Hammond, de Fender Rhodes et de pédales wah-wah, on en connaît des cartons entiers mais la plupart se heurtent à l'obstacle de retrouver le son d'époque, la faute au numérique bien éloigné de la chaleur des enregistrements analogiques. L'exploit de The Bongolian (en réalité un seul homme, Nasser Bouzida) n'est donc pas mince, et cette pépite s'inscrit parfaitement dans le catalogue de Blow Up Records, label et club perpétuant le son pop de la grande époque, via notamment une fameuse série de compilations exclusive blend piochant allégrement dans le back catalogue de la Library music européenne.
 

jeudi 11 avril 2013


 
Eraserhead mixed by LS2D
 
Le cauchemar sonore et visuel de David Lynch remixé par nos soins.
 
 
 
Playlist:
Alva Noto - Prototype 2
Hard Sleeper -  A leaf spiral pt. 2
Marconi Union - These european cities
Mokira - Axis audio (cv313 remodel)
Christian Naujok - Bloom
Marconi Union - Through glass
Murcof vs. Twerk - Untitled
Mokira - Rainford
Mokira - LFU Skank
Alva Noto - 1 CAf 0.2n 1
Hard Sleeper - A leaf spiral pt. 3
Alva Noto - 1 C A a 01x

mardi 9 avril 2013

 
Armando Trovajoli
brutti, sporchi e cattivi (BOF)
GDM - 1976

Mort le 28 février dernier à l'âge de 95 ans, Armando Trovajoli méritait bien un hommage de notre part via l'une de ses bandes originales les plus réussies. Pour accompagner les aventures féroces d'une population bigarrée issue d'un bidonville romain, il compose un incroyable hymne pop en générique mais sait aussi jouer de l'émotion avec le tema della goccia, bouleversant thème mélancolique avec un gimmick sonore aussi simpliste qu'addictif digne d'un Morricone. Cette BOF est à l'image de la comédie italienne de la grande époque, mêlant rires et larmes sur fond de misère sociale version bouffonne, tout en évitant les clichés misérabilistes.
 

dimanche 7 avril 2013

 
Stelvio Cipriani
blindman (BOF)
Digitmovies - 1971
 
Cet excellent western spaghetti de Ferdinando Baldi se caractérise par son personnage principal, un justicier solitaire et aveugle, ce qui ne l'empêche nullement de faire mouche à chaque fois qu'il dégaine, à l'instar d'une bande originale qui elle aussi atteint sa cible, en l'occurrence un harmonieux mélange entre lyrisme des grands espaces, bizarreries sonores sur fond de voix humaines écorchées, tendance pop, gimmicks accrocheurs et couleurs locales façon mariachis. Tout cela, du niveau d'un très bon Morricone, est signé Stelvio Cipriani, spécialiste du western et polar transalpin et figure majeure de la BO italienne des 70's.
 



samedi 6 avril 2013

 
V/A
beyond the valley of the dolls (BOF)
20th century fox records - 1970

Un Russ Meyer relativement soft de 1970 narrant les aventures d'un girls-group dans les affres du show-business cocaïné et hollywoodien, entre freaks défoncés et psychédélisme bon teint. La BO enchanteresse à base de pop groovy, vocale, aérienne et californienne comprend des titres de Strawberry Clock Alarm, The Sandpipers et de Stu Phillips, grand producteur des 60's et auteur notamment de bandes originales pour des films d'exploitation  de surf ou de hell's angels sous acides.


vendredi 5 avril 2013

 
Paul Desmond
bossa antigua
Rca Victor - 1965

Saxophoniste de Gerry Mulligan, Chet Baker et surtout Dave Brubeck, Paul Desmond incarne le meilleur de l'esprit lounge des 60's avec cet album de jazz bossa nova léger et suave qui accompagnera à merveille vos soirées chez l'ambassadeur.


jeudi 4 avril 2013


Genre: Electro Mid Tempo
Bpm: 120
Vol: 01
 
Ballade mid-tempo dans les méandres de la techno-sphère.


Playlist:
Post Industrial Boys - flowers on the wall
Doctor Flake - loveless
Ellen Allien - frieda
Laurent De Wilde - up & down
Märtini Brös - the door
Märtini Brös - hammered
The Bionaut - lubricate your living-room
Alif Tree - without her
The Bionaut - blue and green
Spacer - smile
Flow Machine - Hi-z
The Whitest Boy Alive - timebomb
Rubin Steiner - Lo-Fi Nu Jazz #13
Thavius Beck - perpetual persuit
Ursula 1000 - the connection
Koro Osanago - mini klik
Nina Simone - take care of business (Pilooski edit)

mardi 2 avril 2013

 
Berto Pisano
a blue shadow (BOF)
Ricordi - 1974

A l'origine il y a une mini-série italienne intitulée ho incontrato un 'ombra que l'on traduira par j'ai rencontré une ombre, drame romantique à base de fantômes et sûrement de femmes langoureuses poussant des cris extatiques dans le noir. Mais c'est bien sûr la bande originale qui nous intéresse avec à la baguette Berto Pisano, vieux routier de la scène musicale transalpine qui officia aussi bien dans le polar, l'horreur, les reconstitutions historiques ou les comédies. C'est aussi un habitué des compilations beat at cinécitta et autres easy tempo, notamment via son tube a blue shadow extrait de cette soundtrack, un titre jazz et romantique qui a beaucoup fait pleurer dans les chaumières italiennes en son temps.
 

mardi 12 mars 2013


Extension du domaine de la lutte
un film de Philippe Harel
un mix signé LS2D

Le concept de film générationnel a souvent débouché sur la consécration de navets estampillés qualité française. Ainsi les terribles le grand bleu (naufrage), Amélie Poulain (écoeurant), Les Nuits Fauves (maladif) cotoient quelques pépites comme Vincent, François, Paul et les autres ou ce méconnu extension du domaine de la lutte, qui voit deux techniciens en informatique sombrés gentiment dans la solitude et le désespoir moral et sexuel (en lien étroit avec le libéralisme économique) caractéristique de nos sociétés modernes. Le film est génial car il permet à la fois de retrouver l'écriture acerbe de Houellebecq via la voix off  qui narre les vies cafardeuses des nos deux héros mais aussi de jouir du spectacle de deux immenses comédiens nommés José Garcia et Philippe Harel. Le premier, trop longtemps cantonné aux sombres merdes à fort budget du cinéma français, et le second, tout en déliquescence morne et cool (observez son port de cigarette) forment un duo inoubliable.
 

Playlist:
Ola bergman - limma
Vector Lovers - empty buildings, falling rain
Pfadfinderei & Modeselektor - rapid eye movement
Meteo / Thiel - bass & go (Apparat rmx)
Swim - immersion / dahab
Funkstörung - + buntes plastik
Faultline - your love means everything
Rechenzentrum - radian
(AM) - traccia 02
Nobukazu Takemura - lost treasure
Murcof - memoria
Zegunder - woolgather
Zegunder - papercats
Four Tet - angel echoes
Lawrence - lost images

mardi 5 mars 2013

 
Christ.
cathexis (BOF)
Parallax sounds - 2012
 
Derrière un pseudo un poil prétentieux (en réalité il ne s'appelle pas Jésus mais Christopher) se cache un écossais proche de la galaxie Boards Of Canada et dont voici le septième album, une bande originale pour un moyen-métrage d’animation signé par le Suédois Stefan Larsson. Ambient cotonneux sur fond de voix japonaises et mystèrieuses, malaise palpable avec nappes mélancoliques flirtant avec les rives du Canada sus-nommées, down tempo abrasif teinté de psychédélisme diffus, electronica joueuse et onirique sont au programme de cette soundtrack en forme d'invitation à la ballade mentale et troublante.
 

lundi 4 mars 2013

 
Whomadewho
brighter
Kompakt - 2012
 
Crossover idéal entre énergie rock et groovy électro, les danois de Whomadewho ont toujours eu quelque chose en plus, comprenez par là une habilité à éviter la vulgarité crasse de ce genre de mélange souvent putassier et un talent fou pour écrire des tubes addictifs. Le pointilleux label Kompakt ne s'y est pas trompé en les signant pour leur cinquième album, y voyant là sûrement un bon moyen d'élargir leur audience jusque là cantonnée à un cercle d'initiés technophiles aux goûts sûrs.
 

vendredi 22 février 2013

 
V/A
Latenight Tales
Selected by Belle & Sebastian
Latenight Tales - 2012
 
Reprenant la suite de la série de compilations another latenight du label Azuli voici les latenight tales qui reprennent le principe de proposer à des artistes de révéler leurs références et trésors cachés. Belle & Sebastian (le dernier grand groupe de pop britannique avec Quickspace ?) nous enmène donc pour un tour d'horizon de la pop moderne, des rétro-futuristes géniaux de Broadcast à la fraîcheur yéyé de Marie Laforet. Les 60's sont largement représentés, mais ici ce sont les recoins obscures de l'époque qui sont éclairés avec les peu connus the wonder who ? ou Joe Pass, auteur d'une tuerie soul à se damner. A noter un beau détour du coté de l'Ethiope avec le toujours indispensable Mulatu Astatqé et son jazz aérien enivrant en diable. Bref, une compilation indispensable regorgeant de pépites.
 


jeudi 21 février 2013

 
Alog
catch the totem (1998-2005)
Melektronikk - 2005
 
Compilation de titres inédits signés Alog, duo norvégien oeuvrant dans une electronica soyeuse et émouvante. A noter la présence de remixes pour les italiens de Slow Motion ou bien encore les suisses de Velma, formidable trio suisse adepte du bidouillage sonore à base de post-rock ultra-hypnotique et répétititif, disparu de nos écrans radar depuis trop longtemps déjà.
 

mardi 19 février 2013

 
Principles of Geometry
burn the land & boil the oceans
Tigersushi - 2012
 
Une electro down tempo qui prend son temps pour instaurer des ambiances austères et cinématiques (Blade Runner ou John Carpenter ne sont pas loin). Duo lillois sur le label de Joakim, POG se rapproche pas mal d'un Zombie Zombie avec ces synthés vintage, ce sens du groove métronomique, cette approche analogique du son  et  ces tics 80's assumés.
 

lundi 18 février 2013

 
Matthew Dear
beams
Ghostly International - 2012
 
Connu pour ses productions minimal et groovy sous son nom ou sous pseudo Audion, Matthew Dear tente l'aventure pop à voix blanche, tout en ne perdant pas de vue l'objectif principal qui est tout de même de faire se trémousser la jeunesse occidentale. Bien souvent quant un producteur techno se targue de réaliser de la pop music, on se rend bien vite  compte des limites de celui-ci dans le song-writing spécifique que nécéssite celle-là (au hasard et en leur temps Agoria ou Yuksek s'y sont plantés), et il est heureux de constater que Dear s'en sort plutôt bien en convoquant notamment les spectres de Bowie et Eno de la fin 70's, quand ces deux grands esprits se rencontrèrent pour renouveller eux aussi un genre qui ne s'appellait pas encore le post-punk.
 

vendredi 15 février 2013

 
V/A
another bugged out mix
another bugged in selection
Studio !K7 - 2012

Erol Alkan nous subjugue encore une fois avec un mix de pure electro et une sélection incroyablement homogène aux sonorités pop, post punk, rock psyché ou krautrock en piochant à la fois dans d'obscures singles des années 90's/2000's (cf: les formidables morceaux signés MAKE UP ou encore THE SPACE LADY) et des vieilleries qu'on croirait tout droit sorties des rééditions du label Finders keepers. C'est ce coté aventureux et défricheur, qu'on apprécie chez Erol Alkan, en parfaite harmonie avec ce qu'il réalise sous pseudo Beyond The wizard's sleeve.
 

jeudi 14 février 2013

 
Qluster
antworten
Bureau B - 2012
 
Aussi surprenant que cela puisse être, Cluster aka Kluster aka Qluster existe toujours avec à la manoeuve l'inépuisable Hans-Joachim Roedelius associé ici à Onnen Bock. Pilier du Krautrock allemand des 70's, l'homme n'a pas viré new age et continue à offrir une musique pertinente faite d'inquiétudes sourdes, de piano à la mélancolie obsédante et de silences évocateurs à la manière d'un Brian Eno de la grande époque.
 

mardi 12 février 2013

 
Fennesz
aun (BOF)
Ash International - 2012
 
Un disque idéal pour découvrir l'oeuvre monumentale de l'autrichien Christian Fennesz. Entre drone, ambient, piano et grésillement, c'est par le versant le plus doux de celle-ci que nous nous attaquons avec cette bande originale du film de son compatriote Edgar Honetschlager. On y retrouve aussi quelques titres issus de sa collaboration avec Ryuichi Sakamoto. Dire que c'est beau est largement en dessous de la réalité, celle-ci étant véritablement sublimée par des sons d'une infinie pureté au diapason des images du film traitant traitant des relations ambivalentes entre nature et progrès.
 

lundi 11 février 2013

 
Andy Votel
all ten fingers
XL recordings - 2002
 
Homme multi-cartes dont le CV mérite un coup d'oeil. DJ, remixeur de renom, graphiste, patron de Finders Keepers, fantastique label de rééditions de groove 60's & 70's obscures et invraisemblables dont on vous rebat les oreilles dans ce blog, il est aussi à la tête de Twisted Nerve, à la pointe dans le renouveau de la pop anglaise avec notamment Badly Drawn Boy. Sous son nom il sort de délicieux albums de pop rétro-futuriste avec gimmicks lounge à la Brigitte Bardot et légèrté easy-listening.
 

dimanche 10 février 2013

 
 
Âme
live
Innervisions - 2012

Âme
primary structures
Innervisions - 2011

Division house minimale de Sonar Kollektiv, Innervisions fût fondé par le duo allemand Âme, alias Frank Wiedermann et Kristian Beyer. Et doit-on encore s'étonner en 2012 que le futur de la House se situe sur les terres grises d'outre-Rhin ? Sans doute faut-il y voir la symbiose parfaite entre la rigueur et les tendances aux micro-expérimentations sonores et industrielles toute germanique et la chaleur des grooves nés du coté de Chicago. Ainsi donc la House fît sa grande entrée dans les laboratoires de recherche en mêlant éprouvettes et dancefloor, la formule gagnante pour produire un puissant paysage mental ET dansant.
 


samedi 9 février 2013

 
Fairmont
automaton
My Favorite Robot Records - 2012
 
Derrière Fairmont se cache Jake Fairley, monument de la scène electro, essaimant ces perles abrasives et dansantes sur des labels incontournables comme Kompakt ou Sender. A son écoute une certaine surfeuse du divan de ma connaissance tombe en pâmoison et nécéssite l'appel des secours. Sous l'appellation Fairmont, ce roi de la piste s'adoucit dans une pop terriblement addictive comme l'a fait en son temps Ascii Disko ou Lutzenkirchen, et concurence désormais Gui Boratto sur son propre terrain avec cette voix blanche et triste noyée sous de discrets échos mâtinés d'un psychédélisme doux, le tout borné par ce rythme qui vous emporte si loin.
 

vendredi 8 février 2013

 
Xavier Cugat
cugi's cocktails
Mercury - 1963
 
Le roi du tropical sound tendance mambo, latin-jazz ou rumba. Ou comment adopter la lounge attitude tout en se trémoussant sur du son moite et sexy, accompagné par de chaudes sud-américaines, le tout un cocktail (à base de rhum) à la main, et bien évidemment sans en renverser une goutte !


jeudi 7 février 2013

 
Simon Park
something in the air
Emi - 1974

Encore un producteur de library music qui s'essaye à la reprise de standards pop (I am the walrus des Beatles, Honky-Tonk women des Stones...) dans des versions richement orchestrées. Beaucoup d'ambitions et de démesures pour un résultat groovy.


mardi 5 février 2013

 
Robert Mitchum
calypso is like so
Capitol - 1957
 
Evidemment, quand on sort du visionnage de la nuit du chasseur de Charles Laughton (belle réédition dvd chez wild side), cela fait drôle... Mais du pasteur maléfique au roi du calypso, l'éventail du talent du bonhomme est immense. Ainsi, quand il s'agit de jouer des coudes avec le roi de la discipline Harry Belafonte, Bob ne peut se départir de cette cool attitude (avec accent simili-cubain sur le disque) qui aura été sa marque de fabrique tout le long de sa carrière. A noter la présence obligatoire sur la pochette d'un verre de rhum, ce qui fait remonter à la surface ce témoignage de Philippe Garnier concernant le tournage mémorable d'un des plus fameux épisodes de l'émission TV cinéma cinémas, celui de l'interview de Mr Mitchum, dont l'arrivée sur le plateau était marquée par le tintement des glaçons dans son verre. Ce qui s'appelle la classe.


lundi 4 février 2013

 
Piano magic
disaffected
Green ufos - 2005

Groupe culte par excellence, Piano Magic existe depuis 1996, a enregistré une dizaine d'albums et une myriade de maxis, et a la particularité d'avoir connu une bonne vingtaine de membres différents, sans pour antant que son identité musicale n'ait eu à en souffrir. Le tropisme du groupe pour l'expérimentation sobre dans le cadre d'une pop moderne se confirme encore une fois avec cet album lumineux et doux comme la rosée du matin.


samedi 2 février 2013

 
V/A
DJ-Kicks
Mixed by Photek
Studio !K7 - 2012
 
Retour gagnant pour un ancien prince de la scène drum'n bass qui, à la fin des 90's, imposa un son glacial et abstrait dans le monde du breakbeat. Egaré depuis une dizaine d'année dans un genre qui n'en finit pas de mourir, le revoilà aux affaires avec ce mix sombre et tendu, entre apocalypse fin de siècle et respirations mid-tempo hautement cinématiques. En vrac, de l'uk garage au dubstep en passant par une house tout sauf ludique et des infra-basses qui soutiennent l'ensemble, cette plongée dans les affres de la techno-sphère se révèle passionnante.
 

vendredi 1 février 2013

 


 
Marconi Union
distance
Hannibal - 2005
 
Duo de Manchester composé de Richard Talbot et Jamie Crossley qui reprend la suite de Labradford, à savoir un post-rock teinté d'ambient et d'electronique répétitive très lent, très minimale et très majestueux. L'impression générale est d'assister à la fonte des glaces en direct de la banquise et de se laisser submerger par les eaux glacées.
 

jeudi 31 janvier 2013

 
Janko Nilovic
un couple dans la ville
Editions Montparnasse - 1976

Pilier de la library music 70's à la française chez Montparnasse éditions, le multi-instrumentiste d'origine yougoslave Janko Nilovic a vu une partie de son oeuvre rééditée chez les excellents Vadim Music, notamment sa série impressions (psyché, vocal, pop, jazz, supra pop...) qui nous fit découvrir un véritable talent en matière de rare groove endiablé. Le voici dans sa période fin de règne en 1976 avec ce couple dans la ville, et si l'on sent bien que c'est la fin d'une époque, il y a encore ici et là de beaux restes. A noter un bel entretien du bonhomme en 2004 chez nos excellents confrères de Scopia. http://scopia.perso.neuf.fr/portrait_nilovic.html

mercredi 30 janvier 2013

 
V/A
Cocktail music for robots vol 1 & 2
 
Un mysterieux collectif qui parsème le web de mixes invraisemblables remplis de space age pop lounge & exotica. Ou, si vous préférez un autre profil (un poil plus long) déniché sur le net, AN INTERGALACTIC OBSCURE SONIC HI-FI STEREO COCKTAIL DRINKING COCKTAILSIPPING MARTINIS GORGEOUS WOMEN EXOTICA DRESS GAZED SPACE AGE C O C K T A I L T I M E. Rafraîchissant et enivrant. Quant à la pochette, veuillez noter les chapeaux tabourets (très à la mode sur Neptune en 2453) ainsi que la présence parfaitement dispensable du fils de David Hasselhoff sur la lune, celui-ci présentant une légère déformation de la hanche sans doute dûe à l'absence de gravité.
 

mardi 29 janvier 2013


Data trip vol. 03
Mixed by LS2D
Genre: Electronica / Ambient / Post-Rock / Minimal

3ème volet de notre exploration sonore du coté du 44 rue des bons enfants à Marseille, lieu de tous les possibles artistiques et de tous les dangers culturels.


Playlist:
Alice Suicide - rictus
Komet vs. Bovine Life - the reply
Rainier Lericolais - track 12
Sogar - aito mathausen
Munma - yaqiin
Alice Suicide - murder mortelle
Mitchell Akiyama - capsized sigh
Komet - zug
Franz Reisecker - franz reisecker
Datach?I - animals coming home are excited
Why? - the crest
Tennis - contube alomony (Pimmon rmx)
Sunao Inami - continuous skin break III
Lederhosen Lucil - natural light
Ddamage - the pervert
Swamp Swallow - swamp swallow
Norman Bambi - west of space
Wagon Christ - breakage 2
Klimperei & Pierre Bastien - au prado
Tante Hortense & Revista Do Samba - la vache

lundi 28 janvier 2013


 
Ennio Morricone
il gatto a nove code
Gneral Music - 1971
 
Ennio Morricone
una lucertola con la pelle di donna
RCA - 1971
 
Deux bandes originales qui s'inscrivent dans les recherches d'expérimentations sonores du Gruppo d'improvvisazione nuova consonanza auquel appartenait le maestro italien dans les 60's. La dissonance règne en maître, les ryhtmiques sont aléatoires et l'ambiance générale à la fois glauque et oppressante est au diapason de l'univers filmique de ces deux giallos réalisés en 1971.
Le Chat à 9 queues de Dario Argento se déroule dans une Rome à la fois fantômatique et nocturne et narre la confrontation entre un detective amateur vieillard et aveugle face à un mystérieux serial-killer dans un laboratoire de recherche. La trame est ici encore largement policière (la veine fantastique chez Argento viendra plus tard avec les Goblins en accompagnement musical) ce qui explique ici la présence de Morricone à la baguette, les nombreux moments de suspense et d'angoisse se trouvant ici magnifiés par de la pure abstraction sonore faite de longs échos menaçants.
Quant à una lucertola con la pelle di donna (a lizard in a woman's skin en VO, le venin de la peur en VF), on retrouve la même formule cette fois-ci au service du très dérangeant Lucio Fulci pour un giallo mélant meurtres et visions psyché sous acide avec la sublime et habituée du genre Florinda Bolkan.
 

dimanche 27 janvier 2013

 
V/A
Fabric 49
Mixed by Magda
Fabric - 2009
 
De son vrai nom Magdalena Chojnacka, Magda est une valeur sûre du label Minus de Ritchie Hawtin. Elle pioche d'ailleurs dans le catalogue de celui-ci une douzaine de titres pour notre plus grand bonheur. Le son est donc forcément minimal avec en bonus des sonorités dark dû à sa volonté de rendre hommage aux bandes originales des thrillers et autres giallos italiens des 70's (signés Dario Argento), notamment celles composées par les indispensables Goblins.
 


jeudi 24 janvier 2013




Faire du cinéma,
c'est inventer une nostalgie
pour un passé
qui n'a jamais existé
 (Michael Cimino)


11 bons films vus sur grand écran en 2012

Tabou de Miguel Gomes
Oslo 31 août de Joachim Trier
Camille redouble de Noémie Lovsky
Killer Joe de William Friedkin
Holy Motors de Leos Carax
Adieu Berthe, l'enterrement de mémé de Bruno Podalydés
Le Cheval de Turin de Bela Tarr
Take Shelter de Jeff Nichols
Wrong de Quentin Dupieux
Le Havre d'Aki Kaurismaki
Shame de Steve McQueen

49 bons films vus sur petit écran en 2012

Les Crimes de Snowtown de Justin Kurzel
The Go-go tales d'Abel Ferrara
Le Retour d'Hal Hasby
Violences sur la ville de Jonathan Kaplan
Carnage de Roman Polanski
Curling de Denis Côté
Tournée de Mathieu Amalric
L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford d'Andrew Dominik
Robert Mitchum est mort d' Olivier Babinet
Le Solitaire de Michael Mann
Les Copains d'Eddie Coyle de Peter Yates
Attenberg d' Athina Rachel Tsangari
The Good Heart de Dagur Kari
Panic au Florida Beach de Joe Dante
L'Argent de la vieille de Luigi Comencini
Simon Werner a disparu de Fabrice Gobert
Police Federal Los Angeles de William Friedkin
The American d'Anton Corbijn
District 9 de Neil Blomkamp
L'Insoumis d'Alain Cavalier
Hedwig and the angry inch de John Cameron Mitchell
Sympathy for Mr Vengeance de Park Chan-Wook
Ha Ha Ha de Hong Sang-Soo
Poussieres d'Amerique d'Arnaud Despallieres
A Single Man de Tom Ford
Julie en Juillet de Fatih Akin
Machete de Roberto Rodriguez
Moon de Duncan Jones
Minority Report de Steven Spielberg
Les Complices de la dernière chance de Richard Fleischer
The Proposition de John Hillcoat
Travail au noir de Jerzy Skolimowsky
Deep End de Jerzy Skolimowsky
Le Père de mes enfants de Mia Hansen-Love
SOB de Blake Edwards
Shotgun Stories de Jeff Nichols
Demineurs de Kathryn Bigelow
Girlfriend experience de Steven Soderbergh
Solaris d'Andrei Tarkovsky
Bullhead de Michael Roskam
Nobody knows d' Irokazy Kore-Eda
The Story of Anvil ! de Sacha Gervasi
The Hunter de Rafi Pitt
Husband de John Cassavettes
Les 3 singes de N.B Ceylan
simple men d'Hal Hartley
L'Homme sans frontière de Peter Fonda
La BM du seigneur de Jean-Charles Hue
Adaptation de Spike Jonze